Vous êtes ici : Accueil Nouvelles Magnolia Route

Magnolia Route

28/02/2014

Cette année les Travellin’ Brothers fêtent leurs 10 ans de parcours musical et en imitant la métaphore routière Magnolia Route, ils entreprennent un nouveau voyage musical qui les amènera depuis Chicago jusqu'à New Orleans. Le travail sera mis en circulation cette semaine et le 7 mars on pourra visualiser le projet en live à Bilbao.

 

À écouter: Creole Queen

Magnolia Route fut la première route goudronnée à relier les villes de Chicago et Gulfport, sur la côte de l'État de Mississipi, qui jusque là n'étaient reliées que par le train. Cela eut lieu en 1927.

 

En 2014, les Travellin’ Brothers fêtent leurs 10 ans de parcours musical et en imitant la métaphore routière Magnolia Route, ils entreprennent un nouveau voyage musical qui les amènera depuis Chicago jusqu'à New Orleans, en passant par Nashville, Memphis et bien d'autres villes et sons. Un voyage à travers la musique de racine afro-américaine, un voyage dans le temps au travers les décennies.

 

Dans leur sixième disque, ils nous présentent “Magnolia Route”, leur projet plus ambitieux, un disque dans lequel ils atteignent une maturité absolue et dans lequel ils font le grand saut stylistique, partant comme toujours du blues mais franchissant ses frontières de manière chic et élégante.

 

Sur “Magnolia Route” nous trouvons du swing et du jazz au plus pur style des Big Bands des années 30 et 40, les sons du delta du Mississippi, la fête depuis New Orleans, des touches du country Nashville, soul et gospel au style Stax Studios de Memphis, même du mambo avec une aperçue de son latin au style des Big Bands new-yorkaises, et bien sûr le blues de Chicago.

 

En définitive, un profond voyage au travers l'authentique Rythm & Blues.

 

 

 

Les frères voyageurs nous présentent ni plus ni moins que 9 compositions originales, et pour l'occasion ils ont voulu être bien accompagnés.

 

Dans beaucoup des thèmes ils voyagent de la main de son imparable Big Band, ce sont déjà 3 années de tournée avec cette formation au cours desquelles leur son est devenu plus authentique et soudé. Nous trouvons aussi des artistes invités vraiment de luxe, tels que l'harmonica d'Antonio Serrano, la voix de Dan Cabanela, la guitare de Francisco Simón ou le Hammond de Mikel Azpiroz, des collaborations surgies de la recherche d'une sonorité particulière qu'ils ont voulu apporter à certains de leur thèmes.

 

Sans renoncer à la formation de base avec laquelle ils ont parcouru la moitié du monde, on retrouve aussi des thèmes en format sextuor.

 

Pour en finir, mettant la touche finale, et tout en essayant de surprendre et apporter du nouveau, ils ont compté sur la collaboration du chœur de Leioa La Kantoria pour les chansons au son soul et gospel, avec la participation de 14 jeunes filles. Le résultat est vraiment surprenant et ils nous apporte une nouvelle dimension des Travellin’ Brothers.