Vous êtes ici : Accueil Nouvelles L'espace sonore de l'interprétation et du jazz

L'espace sonore de l'interprétation et du jazz

17/09/2013

La formation Javier López Jaso & Marcelo Escrich Quartet rassemble la tradition jazzistique avec les nouvelles conceptions de musique improvisée. Le tout composé avec son propre style particulier, innovant et peu usuel dans une combinaison instrumentale de sonorités dissemblables. Ils viennent de publier son travail Pagoda

À écouter : Viaje con Astor

Des mélodies et des rythmes si divers comme le tango, la musette française et la musique classique en rendez-vous dans un innovant et original point de vue, ayant comme fil conducteur l'espace sonore destiné à l'improvisation et le jazz.

 

                       Le contrebassiste argentin Marcelo Escrich et l'accordéoniste de Pampelune Javier López Jaso jouent ensemble depuis des années; tous les deux ont fait partie de formations de divers styles. Postérieurement, sa musique tourna plus évidemment vers le jazz et l'improvisation et ils décidèrent d'élargir la formation vers un quatuor, ce qui permit l'entrée de Juanma Urriza (batterie) et Luis Giménez (guitare).

 

Javier López Jaso & Marcelo Escrich Quartet présentent maintenant son premier disque, “Pagoda”, composé intégralement par des pièces originelles. Le résultat montre l'affinité personnelle et musicale des composants de ce projet, avec des influences et des convictions musicales propres, mais en même temps en recherchant délibérément l'originalité, l'innovation dans la composition et dans la manière de l'interpréter, la sensibilité extrême toujours dans le respect de la tradition jazzistique et le bon goût musical. Complicité, contrepoint, dialogue, échange, textures et interrelations sonores, dynamiques extrêmes, jeux et sons nouveaux, voilà ce qui est offert par “Pagoda”.